[Réalisation] - Un sélecteur de disques durs pour une tour d'ordi de bureau

Questions génériques informatiques, vos tutoriaux ou vos astuces de restaurations...

Modérateurs : Membres WDA, Modérateurs complets

Avatar du membre
Hervé-P
Messages : 10
Enregistré le : 30 juil. 2019, 09:18
Collectionneur (-euse) ? : Oui
Localisation : Sainte-Marie (Île de la Réunion)
Contact :

[Réalisation] - Un sélecteur de disques durs pour une tour d'ordi de bureau

Message non lu par Hervé-P » 08 août 2019, 09:37

— Bonjour.
— Il vous est arrivé l'expérience suivante : vous voulez bien tester Linux sur votre tour “équipée” de Windows 95/98/2000/XP/7/8/8.1/10 et vous vous demandez comment faire sans “chahuter” votre disque dur principal ? Voici une solution parmi d'autres : le sélecteur de disques durs !
— Seulement, il y a des contraintes : une fois l'ordi démarré, pas question de vouloir commuter un autre disque dur ! L'ordi ne le supporterait pas, à moins de pouvoir commuter “à chaud” ! Mais sur des “sasfépus”, l'option de commutation à chaud n'existe pas ! Il faut donc ruser…
— C'est là qu'intervient le sélecteur de disques durs !
— J'ai deux options : un temporisateur avec un condensateur et deux résistances et un temporisateur à transistors ! Le voici, sur ma propre tour (les 4 boutons ronds argentés), sur le panneau 5,25" du bas (version à condensateur) :
Sélecteur DD sur tour.jpg
Remarquez la LED rouge à droite des boutons : c'est une LED qui témoigne de la charge du condensateur ou de la temporisation. Une fois éteinte (1 seconde environ), vous aurez beau commuter les boutons, il ne se passe rien !
— Il y a 4 boutons, donc 4 sélections possibles, mais il est évident que vous pouvez en ajouter d'autres ! Le mien a 4 disques durs : de gauche à droite, le premier avec Windows 7/2 Linux en triple boot, le deuxième avec Windows 8.1, le troisième avec trois distrb's Linux (dont une seule d'installée) et le quatrième avec Windows 10-1903 !
— Voici les schémas des deux versions :
Commutation disques durs.jpg
Version avec condensateur et 2 résistances.
Temporisateur-PNP-commutation DD.jpg
Version avec temporisateur à transistors.
— Ici, ces deux versions utilisent des relais 12V. Mais si vous ne disposez que de relais 24V (commutation d'enceintes de chaînes Hi-Fi ou de relais aviation 28,5V), voici une solution pour les utiliser :
Commutation disques durs-24V.jpg
On branche les relais sur le -12V de l'alim' du PC, tout simplement ! Mais le condensateur, contrairement au schéma, aura une tension de service d'au moins 35V !
Temporisateur-PNP-commutation DD.jpg
Avec le temporisateur à transistors, on peut aussi utiliser des relais 24V ! Si ça se trouve, on peut “panacher” des relais 12 et 24V ! À voir…
— L'avantage énorme avec ce commutateur, c'est que vous pouvez tout isoler (ne démarrer aucun disque dur) pour pouvoir tester une distribution Linux “Tails” sur clé USB !
— Ça marche aussi pour des disques durs IDE !
— À vos fers à souder, rompez ! Cordialement !
Ordi fixe : AsRock 970M-Pro3, AMD-FX 6 cœurs, 16 Go mémoire vive.
Vocation bureautique/musique/dessins/jeux émulateurs…
Sasfépu : synthé GEM WS2-II.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités